Résumé pour les pressés :
Cette appli iPad et Android permet, dans l’univers décalé du dessin-animé Rosie, de créer facilement une planche de BD. Décors, textes et personnages sont paramétrables. Ludique et efficace, à la maison ou en usage collectif, pour créer ensemble des scénettes écrites.
Âge : à partir de 8 ans. Support : iPad, Androit et web. À télécharger ici pour Apple, là pour Android.

 

Univers décalé

Connaissez-vous Rosie ?

Cette terrible petite fille dont les épisodes sont diffusés sur Gulli. C’est une sorte de Mafalda, une petite à l’humour décalé et mordant. Un dessin animé très caustique, destiné à des enfants déjà pourvu de distance, à proposer à partir de 8/9 ans au moins. Il faut dire que Rosie passe son temps à martyriser son petit voisin et que les parents sont représentés par des ombres seulement.

Allez, je ne résiste pas au plaisir de vous faire regarder la parodie de Dora version Rosie, c’est vraiment irrésistible,  vous comprendrez tout de suite pourquoi ce dessin animé est destiné à de grands enfants  : c’est par ici que ça se visionne.

 

En 6 cases

Désormais, il existe l’appli iPad et Android de Rosie, la biennommée « Rosie se la raconte ».

Vos enfants pourront imaginer et mettre en scène des dialogues à la Rosie. L’appli consiste en effet à créer une planche de BD. C’est très amusant à faire, surtout en groupe.
Bibliothécaires et enseignants tiennent là un bon outil pour imaginer en atelier toutes sortes d’histoires, même sans connaître d’ailleurs les personnages d’origine et sans forcément en imiter le style.

On s’approprie assez vite l’appli : on commence par choisir la disposition et le nombre de cases que l’on souhaite, 6 cases étant le maximum.

 

Choix d’auteurs

Puis, en appuyant sur la croix en haut à gauche, après avoir sélectionné la case souhaitée, on choisit ses décors, ses personnages, des accessoires et le type de bulles de BD que l’on veut placer.
Bien sûr, on retrouve les décors de la série animée, ses personnages, Rosie, Olive, oiseaux et moutons, ainsi que les ombres des parents.

Le choix est suffisamment large pour mettre en scène facilement ses idées.

Rosie qui boude, qui rit, qui ricane, qui dort, qui pointe du doigt… Une fois le personnage placé dans une case, vous pouvez l’orienter, l’agrandir ou le rétrécir à votre guise.
D’autres options permettent d’inverser l’image, de placer les éléments en premier ou second plan ou de les copier-coller d’une bulle à l’autre.
Une fois votre œuvre achevée, vous pouvez la sauvegarder dans les Photos de votre tablette et la recharger à volonté par la suite.

Vous pouvez aussi retrouver « Rosie se la raconte » en version Web sur le site de Gulli. Le jeu Web existait avant l’appli mais « l’appli est une nouvelle adaptation du jeu en ligne« , explique Nicolas Jauffret, le directeur technique de 2 Minutes Paris.

 

L’avenir de la BD

Cette appli est intéressante pour son ergonomie et parce qu’elle incite à la créativité textuelle.
Bien sûr, cela serait encore mieux si on pouvait sonoriser tout ça, ou enregistrer sa voix, ou – encore mieux – que les dialogues créés par les enfants soient prononcés par la voix de Rosie !
Arrêtons là les souhaits prospectifs mais sur tablette la BD, comme l’album ou le roman jeunesse, pourrait s’enrichir d’autres qualités que le texte et l’image seuls, sans y perdre son âme.

Ah et puis si on pouvait partager les BD créées avec d’autres petits auteurs, ça pourrait devenir aussi très intéressant. Je suis certainement influencée par Toontastic, une autre appli gratuite de création : il s’agit cette fois de dessin animé.
La tendance lourde des applis de création par les enfants et de partage ne fait que commencer.

Pour finir, voici la création d’un souriceau de 8 ans qui s’est emparé aussitôt de l’appli : à vos planches !

 

Rosie se la raconte

2 réponses

  1. Merci souris Laure pour cette belle découverte. Mon fils de 7 ans a fait sa première planche humoristique avec Rosie. Un régal !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.