[Article remis à jour le 15/09/11]

Le Cube, un centre de création numérique, basé à Issy-les-Moulineaux, en région parisienne, vient de mener une expérience très intéressante avec cinq classes de primaire, du CE2 au CM2. Le projet « GamePlay » s’est déroulé pendant toute l’année scolaire.

Des tablettes – iPad en l’occurrence – se sont invitées dans les classes. Mais pas uniquement comme support de travail. Car les élèves ont eux même inventé et créé leur propre application ludo-éducative !

 

Conception par les enfants

Le Cube parle ici de « serious game », jeu sérieux, un terme générique pour évoquer les jeux à vertus d’apprentissage. Le serious game est très tendance dans les services RH des entreprises, particulièrement auprès de la population des managers ou des commerciaux : avec un avatar et une interface de jeu, on apprend à négocier, on simule un entretien annuel ou encore on révise ses fondamentaux. Ce type de jeu demande un joli budget et des compétences multiples : car il doit allier la mécanique du jeu vidéo et des objectifs pédagogiques réels… Tiens, tiens, ça m’évoqu

e bizarrement quelque chose : les application ludo-éducatives sont confrontées aux même genre de contraintes : faire appel à une palette large de compétences pour être à la fois belles, motivantes, utiles en terme d’apprentissage et amusantes.

 

GamePlay va cependant encore plus loin. Car les enfants ont conçu les jeux de A à Z : ils ont ainsi créé leur propre outil pédagogique. Je suis bluffée !

Les professeurs témoignent d’ailleurs d’une cascade de bienfaits : la fin du fossé numérique – et oui, la fracture commence dés le berceau, en fonction de l’intéret et des moyens alloués aux nouvelles technologies à la maison – la stimulation à apprendre, la responsabilisation, le travail collectif intelligent, la solidarité entre élèves, le partage inter-générationnel – comme le dit avec humilité cette enseignante : les élèves m’ont porté, c’est moi qui apprend ! Et bien sûr plus scolairement le travail de l’orthographe pour les textes, la créativité, le dessin, le scénario, l’utilisation de logiciels spécifiques, etc.

 

Prof, élèves, tout le monde apprend !

La vidéo témoignage de GamePlay est assez longue mais je vous conseille de la regarder car elle fourmille d’idées.

J’avoue que j’aurais bien aimé voir la conception de ceux jeux, particulièrement celui sur l’astronomie réalisé par la classe d’Issy-les-Moulineaux. Les jeux réalisés par les enfants sont consultables en ligne ici. Allez les tester !

Le Cube n’en est pas à son premier essai. GamePlay fait partie de son programme « Connectons nos écoles » qui chaque année créent des ponts intelligents entre des classes et des nouvelles technologies.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site du Cube et celui dédié à Game Play.

La conclusion de cette vidéo est sans appel « Le serious game peut apporter beaucoup à l’éducation. » Ce n’est pas moi qui vous dirais le contraire 😉 :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.