Résumé pour les pressés :
Le dernier Gaulois nous entraîne dans les souvenirs d’Apator, un guerrier gaulois qui s’apprête à participer à la bataille d’Alésia. Une expérience immersive et sensorielle via navigateur web.
Âge idéal : A partir de 9 ans
Support : Navigateur web
Prix : Gratuit
À voir sur le site web de France Télévision Nouvelles Écritures

 

Une promenade visuelle

Un narrateur à la voix chaude et profonde nous raconte son parcours, comme au coin du feu. Le dernier Gaulois est un étrange phénomène, croisement entre l’histoire lue et la promenade visuelle, hébergé sur le site Internet de France Télévision Nouvelles Écritures. Grâce à la voix-off de Frédéric van den Driessche et à un récit sans rupture graphique, l’attention du lecteur est maintenue du début à la fin. Aucun texte écrit, chacun des six chapitres — La maison, L’habit, Les armes, La négociation, L’élection, Le fils — est une page-image à explorer : on scrolle en vertical, avec lenteur s’il-vous-plaît, pour donner à l’œil le temps de profiter des belles illustrations de Lucy Mazel.

 

Immersion en Gaule

le dernier gaulois 3 bis

Apator le guerrier attend que retentisse le signal de la dernière bataille du peuple gaulois. Cet immobilisme le plonge dans le passé, à la rencontre des souvenirs heureux de sa jeunesse. De sa prime enfance à son élection au conseil des Gaules, nous assistons à son parcours et découvrons le quotidien de l’époque.

Le mode de navigation unique rappelle Phallaina, dont nous vous avons parlé il y a peu. Mais la ressemblance s’arrête là. Outre le support qui n’est pas le même, le graphisme est ici très différent, avec une sorte de flou artistique et des couleurs chaleureuses, renforçant la sensation de souvenir et la nostalgie de la jeunesse. L’image est légèrement déformée par le défilement de la souris, un peu comme un flashback de cinéma, et l’alternance des points de vue — on passe de la première personne à un spectateur extérieur —, nous permet à la fois d’expérimenter la vision d’Apator et de le voir dans son environnement.

 

Apprentissage historique

le dernier gaulois 5 bis

Le dernier Gaulois est un documentaire sans en avoir l’air. Le lecteur plongera avec fascination dans cette expérience immersive sur une civilisation prétendument sauvage, tandis que le professeur des écoles reconnaîtra des éléments du programme scolaire d’Histoire (la maison, les vêtements, les armes…). Un bon moyen de pousser les enfants à écrire eux-même la leçon du jour, en une sorte de fiche d’écoute, ou bien de la compléter après-coup. Des modules pédagogiques sont d’ailleurs prévus très prochainement sur le site.

Incitez vos enfants à bien observer les dessins et à écouter attentivement le conteur. Car le récit est très documenté et fourmille de détails sur le mode de vie des gaulois. Vous pourrez ensuite discuter avec eux de ce qu’ils ont vu, et fixer des éléments dans leur mémoire en leur posant des questions. Comment les hommes sont-ils habillés ? Qu’a dit le narrateur sur la maison, comment était-elle ?  Comment se déroule le vote ? Quel est le rôle des femmes ?

 

Une histoire transmédia

le dernier gaulois 7 bis

Cette histoire s’appuie, comme souvent pour les contenus jeunesse chez France Télévision, sur un film antenne. Elle est en fait le prequel du docu-fiction Le dernier Gaulois, long métrage de 90 minutes diffusé fin décembre 2015, qui mixe séquences de fiction et séquences documentaires. L’œuvre interactive nous montre la vie quotidienne des gaulois avant les tensions avec l’empire romain, tandis que le docu-fiction détaille la hausse des frictions, jusqu’à la bataille finale d’Alésia.

L’œuvre numérique est disponible uniquement sur navigateur. Regardez-la de préférence sur un ordinateur et avec des écouteurs pour profiter de l’expérience complète. Un petit temps de prise en main sera nécessaire au départ, ainsi que de test, de petits bugs pouvant apparaître en fonction de votre équipement et du navigateurs web. N’hésitez pas à passer le son en muet puis à le rallumer, cela peut suffire à régler le problème.
Sur Chrome, la narration peut parfois prendre de l’avance et donc se répéter. Si vous pensez qu’il vous manque du texte, ralentissez légèrement lorsque votre curseur entre dans le cercle en bas du navigateur, c’est là que se trouve le texte lu. Malgré ces petits accrocs, cette fiction historique joliment réalisée aide à combler un manque certain dans les contenus numériques jeunesse en Histoire.

Le Dernier Gaulois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.