Résumé pour les pressés :
Vous allez entrer dans la nuit bleutée de la photographe Mireille Loup. Une histoire, de belles photos, des ambiances sonores de haute qualité : cette application livresque et visuelle est une petite expérience en soi.
Support : iPad / Age idéal : à partir de 5 ans pour les photos; à partir de 7/8 ans pour le texte. A télécharger ici.

 

Sensations de nuit

Vous vous souvenez enfant de cette sensation de la nuit, attirante, inquiétante, ce petit vent de liberté nocturne qui faisait à la fois si peur et tellement envie ? Dans cette nuit là, les sons résonnent, les lumières, atténuées, se font lune ou arc-en-ciel. Les enfants se changent en grands aventuriers étonnés. Le monde se tranforme, les peurs s’expérimentent et les secrets s’échangent.

La photographe Mireille Loup reproduit ces sensations avec brio dans son livre papier Nocturnes ou les garçons perdus : elle y invente l’histoire de Nicéphore, un petit garçon rêvant d’un grand frère. Dans l’aura de la nuit, ce grand frère imaginé va venir le chercher et vivre avec lui une grande aventure. 

Désormais, Nocturnes ou les garçons perdus est consultable sur iPad. En voilà une superbe idée et une belle réussite ! Et enfin un livre photo jeunesse ! Le grand écran de la tablette se prête si bien à la photo, il était plus que temps que quelqu’un montre la voie.

 

Images reines

La difficulté de l’appli a été de laisser la part belle aux images, sans gêner la consultation du texte. Pour laisser l’image reine, le texte s’affiche en tirant de bas en haut la page même si le passage d’une page à l’autre du livre se fait toujours en glissé de doigt sur l’écran.

C’est un peu perturbant au début : l’usage actuellement est d’avoir accès immédiatement au texte dans le cadre de l’écran.

Mais on s’y fait très vite en réalité : on commence par observer l’image, toujours intriguante; puis on lit le texte, présenté sur une feuille parchemin un peu froissée. Et on en revient à la photo, cherchant les petites animations qui y ont été cachées.

 

Aventures rêveuses

Chaque page de l’histoire représente en réalité une scène, une aventure des deux enfants.

Ne vous attendez pas un conte construit, il faut le lire comme on lirait le récit d’un rêve : les deux enfants passent de la ville à la mer, d’un tapis volant à une forêt embrumée. Et évoquent au fil des pages toutes les peurs et joies enfantines.

Pour les adultes, c’est un joli voyage; pour les enfants une histoire très intriguante, que je proposerai pour ma part soit à des petits pour parler ensemble des photos, soit à des lecteurs à partir de 7/8 ans, pour s’emparer du texte.

 

Sons et animations au diapason

En accompagenement du texte et des photos, vous constaterez que la sonorisation de l’appli est superbe. Croassement de grenouilles, rire étrange de la lune, froissements de feuilles, crépitement de feu, bruits de pas ou d’eau, les ambiances sonores sont extrêmement bien travaillées. C’est encore rare dans les applis, j’avoue que j’ai été bluffée.

Enfin, de petites animations légères sont présentes à chaque page. Le côté positif : elles ne sont jamais indiquées, c’est au lecteur de tâtonner et de découvrir les surprises. C’est une autre balade dans l’image.

Le côté négatif : elles ne sont pas assez nombreuses à mon goût. Je ne suis pas pour l’animation excessive, loin de là. Mais avec la qualité sonore de l’appli, j’en aurais bien demandé un peu plus !

Cette appli est vraiment une jolie expérience, pas si tactile que ça, mais un bel objet livresque et photographique. J’attends avec impatience les futurs projets sur tablette de Mireille Loup, Daniel Gries, créateur des ambiances sonores et de Sébastien Thon, chercheur en synthèse d’images.


Voici une vidéo de l’éditeur pour vous faire une idée complète de l’appli :

 

 

Nocturnes ou les garçons perdus :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.