Dernière mise à jour : juillet 2014
Résumé pour les pressés:
Cette application créative invite l’enfant à jouer à sa guise et souvent sans consignes. Les points et ronds de couleur se transforment en gouttes de pluie, en fleurs ou en feux d’artifice. Une véritable expérience artistique.
Age idéal : A partir de 12 mois. Support : iPad, iPhone. Prix : 3,99€.
A télécharger ici sur l’Apple Store

 

Ronds Ballons ou ronds Pluie

Laissez les imaginer, rêver, nez au vent, musique en tête ! Laissez les inventer, explorer ! Laissez-les s’enchanter… Voilà en résumé mon avis sur « Un jeu » d’Hervé Tullet, auteur jeunesse réputé pour ses oeuvres et architectures papier créatives.

J’ai conscience que cette accroche peut sembler étrange. Mais le prolongement, version iPhone et iPad, de l’album papier « Un livre » a de vraies vertus (gentiment) rebelles. Elle invite à la création.

Vous allez constater qu’avec des ronds dessinés en bleu ciel, jaune et rouge, on peut inventer des tas de choses : des ballons, des gouttes de pluie, une boîte à musique rétro, un feu d’artifice et des jeux de toutes sortes. On crée des chemins colorés en touchant du doigt les cercles, on croque des billes bleus ou jaunes, on expérimente et on tâtonne au milieu des taches colorées qui envahissent l’écran.

Petits et grands ont accès à quinze de ces expériences artistiques, accompagnées de musiques ou de bruitages.

 

 

Un travail d’indépendant

Ce n’est pas de la super-production hollywoodienne, plutôt de l’animation indépendante, ces petites œuvres simples et géniales qui dénotent dans un paysage trop stéréotypé.

Alors certes, des enfants vont demander : je ne comprends pas, il faut faire quoi là ? Certes, des parents vont dire : mais ça ne sert pas à grand chose, cette appli là dis donc, c’est pas un vrai jeu en fait ! Certes. Ils l’auront aussi certainement dit de la superbe « application » Nintendo DS intitulée Electroplankton, réalisée par l’artiste japonais Toshio Iwai.

« Un jeu » participe à sa manière à la même volonté : nous faire entrer dans un espace imaginaire, nous permettre de rêver et donner corps à l’imagination et à la création. Les tout petits, dés 18 mois, vont aimer mais les plus grands – vous en premier 😉 – pourront aussi s’en emparer en cachette.
Car ces ronds là, comme de petites pierres dans l’eau, tombent sur la tablette et la font bruisser, vibrer, devenir tout simplement : belle.

 

Un jeu

5 réponses

  1. J’avoue, j’ai pris l’appli les yeux fermés en me fiant à la Souris. Et j’ai été un peu déçue. Mais mon homme s’en est emparé et a adoré. Son mot : « génial » prononcé à tout bout de champ. Petit bout a rigolé à gorge déployée et Piloulette ne voulait plus lâcher l’Ipad. Je dois être trop cartésienne. Merci la Souris.

  2. Je dirais qu’il faut surtout se laisser prendre. Et ça fourmille de manières différentes de réfléchir, de construire, d’analyser et créer. Je ne l’aurais jamais pris sans votre critique même avec une version lite.

  3. Une appli… géniale ! Je suis sous le charme, j’adore, je l’ai téléchargée pour mon fils, et j’y passe beaucoup plus de temps que lui ! Ca déborde de simplicité, de poésie, de couleurs…. Merci de m’avoir fait connaitre cette appli !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.