Dernière mise à jour : juillet 2014
Résumé pour les pressés : 
L’éditeur GoodByePaper a édité une série de quatre livre numérique Jeunesse lus par Jean-Pierre Marielle. Gaspard le loup qui avait peur du loup raconte l’histoire d’un raton-laveur qui se croyait loup. Un joli texte et des illustrations douces mais une application très simple comparé à ce l’on trouve désormais comme livre numérique sur le marché.
Age :  à partir de 4 ans. Support : Apple. Prix : 4,49€.
A télécharger ici sur l’Apple Store

 

Gaspard et l’histoire

Voici la vie d’un petit loup, Gaspard, recueilli par une famille de ratons laveurs. Le soir venu, Maman raconte des histoires à son petit, des histoires qui font peur … des histoires de loup bien sûr.

Et Gaspard a peur, jusqu’au jour où il se retrouve à jouer avec les loups du quartier et à apprendre qu’il en est, lui aussi, de ces loups faussement terrifiants.

 

 

Gaspard de l’autre côté du miroir

Ce livre est une adaptation en e-book d’une collection papier,  « Même pas peur », de l’éditeur Max Milo Jeunesse.

Des textes bien écrits, des illustrations soignées, la base était déjà là. En passant de l’autre côté du miroir, version numérique, Gaspard s’écoute avec bonheur.
Car la voix est celle de Jean-Pierre Marielle. 
Les voix de bonne qualité sont extrêmement rares dans les e-books [Ajout de 2014 : heureusement, au fil des années, ce point s’est fortement amélioré chez tous les éditeurs.]
Alors uniquement pour ce choix, j’applaudis l’éditeur des deux mains !

Le passage en numérique donne aussi droit à quelques animations, très très légères : le mouvement de la neige ou des feuilles, un glissement de l’image, les personnages qui dodelinent de la tête ou sont bercés lentement. C’est très joli et poétique, même si d’autres animations auraient pu agrémenter l’histoire sans en casser le rythme ou la douceur.

 

Gaspard bonus rares

En plus de l’histoire, deux jeux des plus classiques sont proposés : un mémory et un puzzle. 

Les enfants adorent pourtant avoir en fin de livre des questions, des suppléments, des bonus mieux liés à l’histoire dans laquelle ils viennent d’être immergés.

Vraiment simple en terme d’animations, ce Gaspard pourtant constitue une très belle histoire du soir pour les plus jeunes.
Sur l’une des thématiques phares du Vivre ensemble : la peur de l’autre.

Si vous voulez découvrir d’autres livres de la collection « Même pas peur » de GoobbyePaper cliquez donc par ici 😉

 

Gaspard, le loup qui avait peur du loup

8 réponses

  1. Forcément, on a lu Gaspard en famille 😉 Les enfants ont bien accroché. Juste un détail, mais qui a son importance : pour les enfants qui ne savent pas lire et qui adorent tout le temps cliquer, une petite musique indiquant qu’ils peuvent tourner la page parce qu’elle a été lue aurait été un vrai plus.

  2. Bonjour,

    Je suis l’éditeur de Gaspard. Merci à la souris grise pour cette critique. Nous sommes une toute petite société d’édition et c’est notre première publication… autant dire qu’on découvre !

    Un bonus supplémentaire sera proposé dans Gaspard et Léo la semaine prochaine (mise à jour gratuite pour ceux qui ont Gaspard).

  3. @Lau_Bee

    Bonne remarque. Nous rajouterons dans quelques semaines un effet « karaoké » sur le texte. Car une petite musique pourrait passer inaperçue avec la bande-son de chaque page.

    A vrai dire, Gaspard dans sa toute première version avait cet effet karaoké mais nous l’avons enlevé car il était très moche !

    Jérémie

    1. La voix fait beaucoup, les éditeurs d’applications et d’e-books prennent de plus en plus en compte cet élément. Et là la voix est tellement belle qu’on a juste envie d’écouter et non de lire 😉

  4. J’ai acheté Gaspard, le loup qui avait peur du loup ! mais je n’ai pas aimé cette application. en fait ça ressemble plus à un livre audio. L’enfant ne fait que tourner les pages, les images sont statiques, il n’y a pas d’ interactivité, c’est dommage.

    1. En fait, cet e-book est paru au printemps 2011… ce qui dans le temps des applis est fort long ! Aujourd’hui, le manque d’interactivité ou d’innovation dans la lecture nous semble incompréhensible. Malgré tout, ici, histoire et images sont belles et intéressantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.