Première publication : février 2014
Dernière mise à jour : décembre 2016
Résumé pour les pressés : 

Il y a de la magie dans l’air et dans cette appli. Kilubu : potions magiques permet aux enfants de fabriquer des mixtures et de les tester sur le jeune sorcier Sacha. On ouvre le grimoire, on choisit des ingrédients bizarres, on allume le chaudron et on fait boire la potion obtenue. L’éditeur Kiupe nous propose un jeu drôle et inventif qui plaira aux enfants à partir de 5 ans. Abracadabra ! Qui l’a bu étrange sera !
Par : Laure Deschamps
 
 

Apprenti sorcier

Girafon ou bassovox ? Tête en l’air ou à l’envers ? Kilubu potions magiques 7Faites bien attention aux effets parfois surprenants de Kilubu : potions magiques.
Cette nouvelle application permet à vos enfants de se glisser dans la peau de Sacha le sorcier, gringalet à l’allure nonchalante. Un carnet de recettes magiques lui permettra de réaliser toutes sortes de potions que Sacha devra ensuite, avec peu d’entrain d’ailleurs, ingurgiter.

A la première ouverture, vos enfants tâtonneront peut-être un peu mais ils prendront vite en main l’appli une fois le principe compris. Pour réaliser une potion, on choisit dans la grande armoire des ingrédients plus ou moins étranges : des larmes de requin, des verrues d’éléphant, des plumes, des œufs, de drôles de choses… Neuf ingrédients sont disponibles à terme, cinq au lancement du jeu.

 

Grimoire magique

En bas à gauche de l’écran, on ouvre le carnet de recettes : il en contient au total 60.

Kilubu potions magiques 1

Pour faciliter la réalisation, il vaut mieux épingler la recette sur le côté. On pioche ensuite dans la grande armoire les ingrédients adéquats, que l’on dispose sur son plan de travail en bas d’écran. Puis on se rend, avec Sacha, dans les pièces suivantes : soit devant le grill, le mixeur et l’alambic pour transformer les ingrédients, soit directement devant le grand chaudron.

Kilubu potions magiques 3On verse les  ingrédients dans le chaudron bouillonnant et on règle sa température. Après un nuage multicolore témoignant de l’alchimie en cours, nous voici en possession d’une petite fiole à donner à Sacha.

 

 

Transformations

Kilubu potions magiques 4Le sorcier se rend alors dans la salle d’expérimentation et, malgré son gloussement d’inquiétude, avale d’un trait la mixture. Fumée et musique d’ambiance transforment alors notre magicien – si la potion a bien été réussie. Le voici avec une tête de chat miaulant, le voilà enchanté de tenir un arc-en-ciel entre ses mains. Une fois il se teinte de vert, une autre fois il est doté d’une corne de licorne, une autre encore il se fige en statue de pierre.

Kilubu potions magiques 5Les enfants peuvent bien sûr tester des associations sans suivre de recette et débloquer ainsi au hasard des effets magiques. Plus on réussit de potions, plus le nombre d’ingrédients disponibles augmentent. Les premières recettes indiquent tous les détails : les ingrédients nécessaires, leur traitement éventuel et le volume de feu du chaudron. A un niveau de jeu plus avancé, des inconnues apparaissent : on sait par exemple qu’il faut deux doses de larmes de requin mais que l’une doit être transformée avant d’être placée dans le chaudron. De quoi garder l’envie de cuisiner au chaudron.

 

Téléportation

Kilubu potions magiques 2Après les applications de maths ludiques, l’éditeur Kiupe se lance ici avec réussite dans le jeu pur, qui fait cependant appel à l’imagination et la réflexion. L’application comprend peu d’écrit : les enfants, dés 5 ans, pourront s’en emparer et tenter de gagner toutes les transformations. Mais les plus grands s’en amuseront également sans s’ennuyer. Les effets sonores, petite musique de fond, hululement de la chouette lectrice, glougloutement de la grenouille en bocal, bouillonnement du feu, ont été également finement travaillés.

Allez, je vous laisse,  je vais tenter  l’élixir de téléportation.

 

Kilubu : Potions Magiques

Une réponse

  1. Mais pourquoi, pourquoi les applis sont toujours développées pour apple??? celle-ci semble une fois encore tellement sympa!
    gggrrr, une maman droid qui va finir par vraiment regretter son choix de tablette…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.