Résumé pour les pressés :
En lisant « Avec quelques briques » avec vos enfants, vous allez aborder la question de l’émotion. Cette émotion qui déborde parfois quand on grandit. Qu’est-ce qu’être fort ? Serait-ce d’être capable de pleurer ? Cet album, pop up au départ, se réinvente sur tablette. Une expérience narrative fort intéressante.
Age idéal : à partir de 5 ans
Support : Apple – iPad idéalement
Prix : gratuit actuellement
A télécharger par ici sur l’Apple Store
Cet article a été écrit par : Laure Deschamps

 

 Grandir en émotions

Avec quelques briques 3 » Il était une fois un petit garçon qui ne mangeait que des briques. » Ainsi démarre l’album de Vincent Godeau. Un personnage stylisé, bien moins petit à l’écran qu’on nous le dit, grandit tant et tant qu’il devient fort. Du moins le croit-il. Tandis qu’il se sent fort, des larmes envahissent son œil. Étonné de ce phénomène, il va, avec l’aide du lecteur, tenter de comprendre d’où viennent ces gouttes qui perlent de sa pupille. Il découvrira en lui son cœur, enfermé dans un château de briques. Il comprendra que, quand le cœur est triste, les douves du château débordent. Et au final, une solution s’imposera à lui : partager son cœur, utiliser les briques différemment, fabriquer non plus une forteresse mais une maison ouverte aux autres et à l’amour.

Passages

Avec quelques briques 4Cet album, un pop up au départ édité par L’Agrume, a été adapté en numérique par Cléa Dieudonné. Il raconte très joliment le passage de l’enfance à l’adolescence, la découverte de sentiments contradictoires, l’émotion négative que l’on apprend à transformer. Voici une allégorie que chacun lira cependant différemment.
Un jeune enfant, à partir de 5 ans, pourra s’en emparer aisément, en dialoguant avec l’adulte sur la joie et le chagrin. Il n’y a pas de voix de lecture et c’est d’ailleurs un choix affirmée de l’éditeur qui déclare : « Nous avons conçu le livre-app pour être lu aux enfants par une grande personne. Nous sommes convaincus que c’est une expérience bien plus agréable et enrichissante pour chacun qu’écouter une voix enregistrée. »
Avec quelques briques 5Les illustrations tranchées, entre bleu turquoise, rouge vif et vert d’eau, conviennent à tous. La musique, électro-psychédélique, qui renforce l’ambiance un peu étrange de l’album, parlera à des enfants plus grands. Mais les adultes aussi seront intrigués par cet album particulier et chercheront à en comprendre les différentes symboliques.

Zooms

Avec quelques briques 2En termes de narration, un soin tout particulier a été porté aux passages de pages. Pas de flèches pour tourner l’écran, pas de déroulé marqué. C’est d’ailleurs là que les récits numériques deviennent pertinents, lorsqu’ils proposent une création impossible à concevoir en format papier. Et c’est assez logique que les créateurs de livres pop up s’emparent avec bonheur des expérimentations numériques.
Le lecteur participe ici au récit pour le faire avancer. Par exemple, en maintenant le bras du personnage, on provoque une animation plongeant jusqu’à son œil. Un autre zoom, en plaçant cette fois deux doigts à l’écran, nous fera descendre dans les méandres du corps du personnage et atteindre le château fort de son cœur. Chaque passage de page, travaillé différemment, participe avec finesse au déroulé narratif.
Je ne vous en dis pas plus : lisez, expérimentez et partagez 😉 !

 

Avec quelques briques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.