Résumé pour les pressés :
C’est la rentrée ! Enfants et tablettes retournent à l’école. Mais comment bien utiliser la tablette familiale pour accompagner la scolarité de nos enfants ?

 

La rentrée des tablettes

student girl playing with tablet pcC’est la rentrée, un jour spécial, mêlé de joies et de questionnements; d’inquiétudes de l’inconnu et de plaisirs de découvrir. Quel que soit l’âge de nos enfants, on les a vu ce matin franchir le portail avec émotion. Petits et très grands sont arrivés devant l’école ou le collège les yeux endormis, le cartable ou sac jeté sur l’épaule. Le rythme de la classe, des récrés, de la cantine et de l’étude, des heures de perm’ et des devoirs, va reprendre.
C’est la rentrée pour les tablettes aussi ! Qui se transforment à l’envie en accompagnatrices de la scolarité.

Le prétexte éducatif

most popular baby namesDe nombreuses applications scolaires ou para-scolaires ont été conçues pour l’aide à l’apprentissage et aux devoirs.
Soyez néanmoins vigilants ! Le mot « éducatif » est drôlement facile et tentant à accoler au mot « ludique » dans les noms d’applications ou dans leurs descriptifs. Et de nombreuses apps dites éducatives disponibles dans les magasins d’applications le sont autant qu’un vieux chewing-gum. Elles copient-collent des contenus, rabâchent sans accompagner l’enfant, n’apportent même pas le ludique promis.
Des applications de qualité se cachent néanmoins dans le gigantesque capharnaüm des magasins d’apps. Elles sont issues d’éditeurs sérieux qui réfléchissent à des propositions éducatives pertinentes et amusantes. Et même parfois réellement innovantes, dotées d’une nouvelle approche pédagogique.

Des apps pour apprendre

little school girl with tablet pc over classroomMais pourquoi faire appel à des applications éducatives ? A mon sens, elles ont deux vertus principales.
Tout d’abord, elles transforment les devoirs en un moment plus fun, moins formel, moins figé, moins laborieux pour certains enfants ou parents. Sur tablette, c’est plus motivant. Les enfants récalcitrants se plient plus volontiers au très classique questions/réponses de révision d’une leçon; la dictée devient amusante et les fractions version Mammouth vraiment drôles. Le temps des devoirs, interminable parfois pour les enfants, change étonnamment de dimension, il est perçu comme allégé et raccourci.

Après de bons résultats, de petites récompenses virtuelles s’affichent à l’écran, des points ou des jeux libres. Certains diront que l’attention de l’enfant est ici parcellaire, que le dur labeur des devoirs est facilité. Et alors ? Apprendre c’est d’abord jouer, tester, expérimenter, observer, poser des questions, chercher des réponses, se questionner sur la vie, les hommes, la nature qui nous entoure, utiliser tous les supports ou médias de connaissance. Et on apprend toujours mieux dans la sérénité et le jeu que dans la souffrance et l’obligation.

Des apps pour comprendre

Gefangen im LabyrinthDe toutes façons, vous utiliserez les applications para-scolaires en complément des cahiers et livres d’exercices pour renforcer une connaissance ou réviser une notion.

Et puis – et c’est la seconde vertu des apps éducatives – vous ferez appel à la tablette en cas de réel blocage. Votre enfant ne comprend pas l’abstraction, se mélange les pinceaux dans les équations, s’agace sur son anglais ou n’arrive pas à retenir le tracé d’une lettre ? Hop, sortez la tablette ! Le côté magique de l’écran jouera ici son rôle – à condition bien sûr de faire appel à une application réellement adaptée. Vous pouvez d’ailleurs décorréler le temps des devoirs du temps d’apprentissage via le numérique.

Proposez à votre enfant de jouer avec lui à la tablette sans obligation ni mention à des devoirs. Il n’y aura plus alors de « Je n’en sais rien. Je ne comprends pas. J’en peux plus ! ». Jouez, tout simplement ! En l’aidant et en réfléchissant avec lui aux difficultés qui se posent à l’écran. Continuez ce régime ludique pendant le temps nécessaire. Puis faites le lien avec les devoirs classiques. Cela pourrait vous fournir une aide précieuse pour que votre enfant comprenne un apprentissage qui lui semblait jusqu’ici impossible.

Top 5

Il est toujours compliqué de faire des tops. Mais voici tout de même un top 5 des applications intelligentes, innovantes et bien utiles à glisser en début d’année dans vos tablettes.

  • Réviser la grammaire (primaire) : ProfPhifix [Apple]
  • De l’alphabet à la dictée (maternelle – primaire) : La magie des mots
  • La découverte des équations mathématiques (primaire – collège) : DragonBox Algebra
  • Comprendre les fractions (primaire – collège) : Slice Fractions
  • Pratiquer l’anglais oral : (primaire) Pilipop 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.