Résumé pour les pressés :
La Souris Grise est partenaire presse de l’évènement organisé par le Cercle des éditeurs d’applications pour les Kids le 24 septembre prochain  Tablettes à l’école, la quête du contenu #educrak. L’occasion de faire le point sur l’usage des tablettes en classes et de rencontrer les innovateurs et entrepreneurs de l’e-education. A vos agendas : l’inscription à l’évènement se fait par ici !

 

Plan numérique

copyright Crak
copyright Crak

Des tablettes à l’école ? Même le président de la République l’a dit à l’occasion de la rentrée scolaire : un plan numérique va avoir lieu :  » pour avoir des tablettes, pour avoir des contenus, pour avoir des enseignements qui soient valorisés par le numérique et par l’informatique. Non pas pour que les enseignants ne fassent pas cours, ils font cours, mais avec cet outil-là. Ce n’est pas pour jouer, parfois il peut y avoir cette tentation, même si l’on peut aussi avoir du bonheur en apprenant et c’est le rôle du numérique. »

Même si en tant que Souris je serai pour dire que jouer est le meilleur – et le plus naturel – vecteur d’apprentissage, je me réjouis néanmoins de cette volonté politique réaffirmée. Le numérique n’est ni une croyance, ni une conviction ni une religion. C’est un fait de société, une évidence d’usage, un constat. Les enfants bien sûr n’ont pas attendu de grand plan macro-économique pour être équipés. Tous, dès l’école primaire, ont à proximité plus ou moins immédiate de leur poche des écrans de toutes tailles. Alors que l’école s’équipe c’est comment dire… indispensable pour qu’il n’y ait pas de fracture entre la société et la salle de classe, pour que l’enseignant joue pleinement son rôle d’accompagnant, de médiateur, de guide.

 

#educrak

copyright Crak
copyright Crak

Ceci dit, quand s’éloigne du foyer, que l’on dézoome, que l’on atteint la ville, puis la région et que l’on finit par arriver au pays tout entier… là, la question du numérique à l’école se complique. Le sujet concerne plus de 6,7 millions d’écoliers et 52 900 écoles. Et tous les enfants du pays méritent d’avoir accès à des tablettes mais surtout à des ressources, des contenus intelligents, des pédagogies innovantes, des pratiques numériques adaptées à leurs âges et niveaux. Alors comment on fait pour que les innovateurs de l’e-éducation soient entendus ?

copyright Crak
copyright Crak

On va à #educrak :). Le Crak, Cercle des éditeurs d’applications pour les Kids – que j’ai le plaisir de présider – a décidé d’apporter son grain de sel dans la réflexion numérique à l’école. Le 24 septembre de 9h30 à 17h30 dans l’école de Gobelins à Paris, les mondes de l’enseignement, de l’entrepreneuriat et des collectivités vont se retrouver pour faire le point sur le sujet et échanger librement. 

L’édition 2014 prend ses aises sur une journée entière. Deux tables rondes permettront de donner la parole aux acteurs de la filière : institutionnels, enseignants, entreprises et collectivités confronteront leurs expériences. Et la journée sera aussi rythmée par des pitchs, des temps courts de présentation d’applications innovantes par des éditeurs.

 

Education et économie

Voici en résumé les temps forts de la journée :

  • Ouverture par Catherine Becchetti-Bizot, directrice du numérique pour l’éducation au Ministère de l’Education Nationale.
  • La table ronde du matin, Du projet pilote à la tablette pour tous, relatera des expériences de projets pilotes ou d’équipements généralisés et détaillera la question de l’accès des établissements aux ressources numériques innovantes, les usages des enseignants et les apports pédagogiques du numérique.
    Ce temps d’échange réunira Jean-Michel Perron, directeur de la recherche et du développement sur les usages du numérique éducatif de Canopé (ex-CNDP), Daniel Gillard, inspecteur adjoint au directeur académique, direction des services départementaux de l’Education nationale de la Gironde, Jérôme Brault, directeur général des services du Perray (Yvelines) et Christophe Carayon, chargé de mission numérique auprès du président de la communauté de communes Marennes Adour Côte Sud (Landes).
  • La table ronde de l’après-midi, Start-up numérique Jeunesse : de la vocation au business-model, débattra du modèle d’accès des start-up du numérique jeunesse au marché des établissements scolaires et dressera un portrait de l‘entrepreneuriat éducatif de la French Tech.
    Cette table ronde rassemblera Sophie Pène, du Conseil National du Numérique, pilote de la saisine « Education », Jérôme Serre, co-fondateur d’eduPad, Benjamin Viaud, directeur associé de Beneylu School et Déborah Elalouf, présidente de Tralalere.
  • Clotûre parAxelle Lemaire, secrétaire d’Etat à l’économie numérique, clôturera l’après-midi.

Si vous souhaitez venir à cet événement, je vous conseille de ne pas tarder. Le site d’inscription a ouvert et les places sont limitées !

#educrak 6

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.