Première parution : 20 décembre 2013
Dernière mise à jour : 2 septembre
 2016
Résumé pour les pressés :
D’étranges petites patates à décorer, habiller, colorier et colorer vont devenir des jouets virtuels et potentiellement réels en impression 3D.
Age idéal : 4/9 ans.
Prix : gratuit.
Support : Apple.
A télécharger ici sur l’Apple Store: (gratuit) 

 

Monsieur et Madame Potatoyz

Potatoyz 5Sortie de l’imagination d’Atomic Soom, l’application Potatoyz est à la fois un jeu et un jouet. Elle propose  une expérience ludique active qui permet de créer ses propres mascottes, de drôles de petits bonshommes à la forme allongée.
Potatoyz 3La page d’accueil s’ouvre dans une ambiance colorée aux graphismes simples, accompagné d’une musique tressautante.
En appuyant sur le gros « + » blanc, on fait tomber une forme blanche oblongue dans une caisse à jouet. En bougeant la tablette, les Potatoyz se soulèvent et réagissent, comme si nous tenions à pleine main la caisse : un effet 3D que les enfant adorent.
Puis, on prend du bout du doigt la petite patate blanche et on l’emmène dans l’espace « Personnaliser ». Un clapet semble s’ouvrir, un tunnel apparaît devant nos yeux. Le Potatoyz y tombe et se retrouve installé dans la zone de personnalisation.

 

Studio photo et impression 3D

Potatoyz 2L’enfant est alors invité à transformer sa forme blanche en personnage, lui choisissant une face avant, arrière, un dessous et une bande centrale. Il pourra tester le moindre de ses choix grâce à la vue en 3D à gauche de l’écran et que l’on peut faire tourner pour vérification. Il est possible de peindre son Potatoyz, de le colorier, d’y dessiner, de l’affubler d’accessoires, de lui rajouter des perruques ou des bras, des moustaches ou des couettes.

De multiples motifs et stickers permettent de personnaliser finement la petite patate. Et une jolie galerie de modèles inspirés de peintres, d’animaux, de super-héros et de personnages variés, invite à un coloriage fin.
Une fois l’oeuvre terminée, un passage au photomaton s’impose. On peut y choisir  un filtre et un fond, et immortaliser le moment par une photo à conserver sur la tablette.
PotatoyzIl est également possible de partager cette photo mais une autorisation parentale est nécessaire. De même que, bien sûr, pour transformer son jouet virtuel en mascotte imprimée en 3D.
Atomic Soom étant un spécialiste de l’animation, l’appli comporte plusieurs passages vidéo, dont celui qui permet d’entrer dans la zone de commande de figurines imprimées. Les parents pourront y choisit la taille de l’impression et  commander (à partir de 15€ livraison comprise) la figurine Potatoyz à partir de la création virtuelle de leurs enfants. Il ne s’agit cependant pas de jouets mais de figurines décoratives.

On s’attend dans les années à venir au développement de ponts multiples entre les objets virtuels et tangibles. Atomic Soom nous en donne avec Potatoyz un premier aperçu. Ça donne la patate, non ?

 

Potatoyz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.