Résumé pour les pressés :
La Lexibook Tablet Ultra se positionne pour la cible des plus de 6 ans.  Cette tablette présente bien trop de lacunes techniques. Quant aux contenus, ils restent très anglophones et globalement peu convaincants.
Cet article est réalisé en partenariat avec le magazine Android Inside, Sébastien Langlois s’est chargé des tests techniques, Laure de La Souris Grise des tests des contenus.

Pour tout savoir sur les tablettes Enfant :
Tablettes Enfant, laquelle choisir ?
by Gulli : bien conçue pour toute la famille
V Tech Storio 2 : vraiment adaptée aux jeunes enfants
Oregon Scientific Meep : un écran novateur, des contenus peu convaincants
Arnova ChildPad : un petit prix pour des prestations techniques correctes
Videojet Kids Pad 2 : performances améliorées, contenus variés
LeapPad Explorer : la technique suit mais pas les contenus
Lexibook Tablet Ultra : une bonne autonomie pour une tablette très moyenne

 

Notre avis global :

L’avis de Sébastien sur l’aspect technique :
Si l’on excepte son autonomie qui est excellente, la Lexibookl Tablet Ultra n’a pas grand chose pour séduire.
L’écran se montre réactif. Mais il présente une qualité d’affichage assez décevante et la finition de la tablette fait craindre le pire après quelques heures passées entre les mains d’enfants turbulents.

L’avis de Laure sur le contenu : 
Très anglophone, l’offre de contenus axée sur les jeux dans leurs versions gratuites n’est également pas convaincante.

 

 

Le test technique en détail :

La Tablet Ultra fait partie d’une gamme complète de tablette pour enfant chez Lexibook. Celle-ci se positionne en milieu de gamme. Proposée à 150 euros, elle n’est donc pas la plus accessible du marché. Qui plus est, au premier abord, elle n’inspire guère confiance.

 

Fragilité

Si la coque rouge brillante de cette tablette est tendance, elle manque singulièrement de robustesse. La tablette se tord ainsi à toute pression exercée en ses extrémités. Par ailleurs, une pression exercée au dos fait apparaître des halos sur l’écran. Enfin, la surface arrière plate et lisse ne facilite pas la prise en main.

Une caméra est présente sur cette tablette. Toutefois, elle est de mauvaise qualité et mal positionnée. Si vous utilisez la tablette au format paysage, votre pouce masquera l’objectif. Il faut passer au format portrait pour que cela soit utilisable.

Pixelisation

Du côté de l’écran, Lexibook a fait un bon choix : la tablette utilise une dalle de 7 pouces faisant appel à la technologie capacitive. De fait, c’est précis et réactif.  Toutefois, et malgré la bonne définition, l’écran souffre d’une pixelisation assez marquée.

Côté mécanique, on retrouve des composants similaires à la concurrence avec un processeur 1 Ghz et une capacité de stockage interne de 4 Go. A l’usage cela se montre plaisant, mais l’espace de stockage est très vite complet. Mieux vaut investir dans une carte microSD pour étendre cette capacité.

 

Contrôle limité

Au delà du matériel, Lexibook compte davantage sur son offre de logiciels pour se démarquer. Du côté du contrôle parental, il se limite à la navigation sur Internet ou au téléchargement d’applications. Vous ne pourrez donc pas restreindre l’accès à certaines fonctions.

Une boutique d’applications vient compléter l’offre, mais peu sont disponibles en français. La seule vraie bonne nouvelle est celle de l’autonomie. Celle-ci est tout simplement excellente avec près de 5 heures en mode vidéo et 4 heure avec des jeux.

 

 

L’avis de Laure sur les contenus :

Malgré une impression de profusion, la plongée dans les applications de cette tablette a été rapide.
On y trouve, côté jeux, un petit tangram, un casse tête, un Puissance 4 version anglaise, soit 4 in a Row et surtout beaucoup d’applis dans leur version Lite, Découverte avec une prédominance de l’anglais.

 

Burn the Rope

S’il n’y a ni Angry Birds, ni Cute the rope, il y a un Burn the Rope… ainsi qu’un jeu de train, un dinosaure qui vole, une appli de maths ou encore un mémory, pour une fois en français et assez complet.
Côté e-books, l’offre de BD d’Iznéo est mise en avant à l’achat.

Finalement, ce qu’il y a de mieux en applis, c’est le traducteur multi-langues, présent en accès direct sur l’écran d’accueil. Ah et on a aussi accès à des petits quizz, via l’appli Lexibook Power Academy.
La rapidité de cette critique est à la hauteur de l’effet que ces applications proposées en embarqué nous ont fait.

Mise en fiche de la Lexibook Tablet Ultra

  • OS : Android 4.0.3
  • Processeur : 1 GHz
  • Épaisseur : 14 mm
  • Poids : 460 grammes
  • Écran : 7 pouces
  • Mémoire : 4 Go + microSD
  • Prix nu : 150 €

Une réponse

  1. Ho ne me parler pas de cette grosse merde de chez lexitab
    Mon fils a gagner une lexitab 7 sur un blog
    Super content d’avoir un truc que je ne peux pas lui acheter en claquant des doigts
    Il l’a reçoit
    L’allume et la déjà gros bug avec arrêt sur image
    Lendemain à nouveau bug … 5 min après rebug
    Je contact le sav et …. Ha ha ils en ont rien à foutre je dois déjà m’estime heureuse de l’avoir reçu et si je veux un truc qu’ils fonctionne j’ai qu’à en acheter une ou faire réparer celle ci a mes frais .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.