Résumé pour les pressés :
Voici une appli de jeu originale, qui s’appuie sur des œuvres de grands peintres. Il va falloir reconstituer les tableaux découpés en bandes en tenant compte du chronomètre qui tourne et sans se laisser perturber par la difficulté croissante. L’univers original et très ludique de cette appli en font son intéret.
Age idéal : 6/12 ans. Support : iPhone, iPad (à télécharger ici).

 

 

Oeuvres à recomposer

L’œil Pop sort une nouvelle appli. En voilà une bonne nouvelle ! Vous connaissez peut-être Paulette sortie l’an dernier : cette journaliste à la Betty Boop guide les visiteurs dans leur découverte du musée du Louvre.

My Museum Speed Art s’appuie toujours sur l’univers des musées et des grands peintres. Elle est d’ailleurs éditée en partenariat avec La réunion des Musées Nationaux.

Voilà un concept assez futé. Speed Art est un jeu, un vrai, addictif et chronométré. Il s’agit dans la première partie du jeu, « Portraits exquis », de recomposer un portrait découpé en trois bandes au départ, qu’il faut faire glisser à l’écran. Du classique désormais pour un support tactile.

 

De plus en plus vite 

Tout ceci est chronométré et va en s’accélérant.
Régulièrement un petit bonus est proposé, pour tenter de gagner des secondes supplémentaires. Si le portrait est bien recomposé, un autre s’affiche et ainsi de suite.

Et la difficulté augmente : 3 bandes puis 4 puis 5, soit à la verticale soit à l’horizontale.
Une fois que vous – pardon, que vos enfants – réussiront à obtenir 35 points, le second jeu se débloquera. « De pied en cape » fonctionne sur le même mode avec cette fois des silhouettes entières puis «  Rois et reines », avec des têtes couronnées. Enfin, vous accéderez au « baz-art », à la galerie d’œuvres présentées.

 

Un temps pour le jeu, un autre pour la découverte

L’idée est bonne, non ? Je suis sûre que vos enfants reconnaîtront ensuite en un clin d’œil La Joconde ou l’auto-portrait de Van Gogh.
D’ailleurs, vous pouvez les laisser jouer tranquillement puis aller voir avec eux qui sont ces personnages peints en tapotant sur la petite coupe en bas de l’écran. On y découvre les noms de chaque oeuvre et on peut en savoir plus, en se rendant sur le site de l’éditeur.

La réalisation de cette appli vaut le coup d’oeil. On retrouve le côté décalé de Paulette, grâce surtout à la bande-son, électronique, comme si on était dans un jeu vintage. Et puis le fait qu’il s’agisse d’un vrai jeu, sans objectif pédagogique, est bien vu : les enfants s’en emparent en un clin d’œil.

Par contre, le jeu est un peu répétitif : dommage qu’il n’y ait pas plus de variantes au fur et à mesure de l’avancée dans le jeu.
Cette appli existe en version iPhone et iPad mais L’œil Pop assure qu’elle sera aussi Androïd d’ici le mois de juin.

 

 

My Museum SpeedArt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.