L’idée d’introduire la tablette à l’école fait son chemin en France. Une expérimentation vient d’être menée à côté de Grenoble dans une classe de CM2. Alain Jourdan a accepté de tester des tablettes avec ses élèves. Ce professeur des écoles avait déjà l’habitude d’utiliser des ordinateurs dans sa classe et il pensait d’ailleurs que les usages pédagogique de la tablette seraient peu ou prou les mêmes que ceux de l’ordi : aller sur Internet, utiliser les e-mails et taper des textes.

 

Dans une vidéo très intéressante, il explique comment il a rapidement changé d’optique. Il juge d’ailleurs la portée pédagogique de la tablette « majeure ». Les enfants par exemple se sont mis à écrire des histoires et poésies ensemble, à enregistrer leurs voix, ou à faire des exercices variés, de maths ou de grammaire. Les bienfaits de l’expérience s’avèrent multiples, même si des questions restent bien sûr en suspens – dont : l’effet nouveauté explique t-il les bienfaits?


Ah, j’ai adoré entendre que la tablette permet aux enfants d’être plus réactifs et plus concentrés… Tiens tiens, un écran qui aide à la concentration scolaire, voilà mine de rien une idée reçue qui vole en éclat 😉

Je vous laisse cliquer sur l’image pour aller regarder la vidéo de cette expérience sur le site de l’agence nationale des usages des TICE, du ministère de l’Education nationale.

 

 

ExperimentationTablettesecoleAlainJourdan2.JPG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.